Rechercher
Rechercher

The Sandbox la révolution blockchain, appliquée aux play to earn

Le projet The sandbox est un play to earn dans le metaverse qui permet une infinité de possibilités comme créer des événements
play to earn The Sandbox NF3 France

Sommaire : The Sandbox la révolution blockchain, appliquée aux play to earn

Avec sa communauté florissante de joueurs qui conçoivent, partagent et vivent des expériences virtuelles. The Sandbox est à la pointe de l’innovation. En utilisant les principes du « Play-to-Earn » et des NFTs pour révolutionner le marché des jeux vidéo. En outre, le projet a déjà attiré l’attention de grandes marques, ce qui témoigne de son potentiel en tant que plateforme émergente pour l’industrie du jeu. Dans cet article, nous allons explorer les différents tokens de The Sandbox, notamment le SAND, et examiner de plus près la technologie de pointe qui alimente ce metaverse en pleine croissance.

Sommaire
No header found

The Sandbox : Une nouvelle ère pour les pay to earn sur la blockchain

The sandbox, fondé en 2011 par deux Français, est un jeu mobile qui a connu un grand succès. Avec plus de 40 millions de téléchargements dans le monde entier. Le jeu a vite évolué pour devenir l’un des metaverse les plus développés à ce jour. Il permet notamment aux utilisateurs de posséder, construire et monétiser des actifs virtuels. Ce qui permet de vivre des expériences de jeu grâce aux tokens non fongibles (NFT).

En 2018, The Sandbox a été acquis par Animoca Brands. Une société de développement de jeux vidéo basée à Hong Kong. Cette acquisition a permis à The Sandbox de se développer encore plus avec une économie complète qui satisfait les joueurs, les investisseurs, les artistes et les concepteurs de jeux vidéo.

Pour satisfaire tout l’écosystème, le play to earn the sandbox est composé de trois piliers principaux :

  • Une place de marché
  • Un logiciel de modélisation
  • Un logiciel de conception de jeux

The Sandbox permet également de faire disparaître les barrières « blockchainisées » entre les différents univers virtuels. Offrant ainsi la possibilité de regrouper des NFT provenant de metaverse différents, dans le même environnement. En outre, The Sandbox est doté de deux logiciels de création :

  • Le Voxel Editor : permettant de créer et d’animer des NFT
  • Le Game Maker : permettant de créer des jeux et des environnements 3D.

Le marché des NFT sur la plateforme de The Sandbox offre déjà des terrains virtuels (LAND) ainsi que des NFT. Ils sont créés par des artistes et des marques célèbres comme Snoop Dogg, Atari, Ubisoft, Warner Music Group et Binance.

Avec plus de 800 000 followers sur l’ensemble de ses réseaux sociaux et des dizaines de milliers de personnes inscrites sur la plateforme. Il est clair que ce metaverse à la Minecraft est en train de se faire un nom dans le monde du web 3, des play to earn et du metaverse.

The Sandbox : tout ce que vous devez savoir sur le jeton SAND et son rôle dans l’univers virtuel

Dans The Sandbox, vous avez la possibilité de faire plusieurs choses. Etant un univers en constante évolution, les utilisateurs ont la possibilité d’acheter :

  • Des terrains virtuels
  • Des équipements pour les avatars
  • D’autres actifs numériques NFT

Pour vous permettre d’acheter ces biens, vous devez utiliser le jeton de la plateforme (SAND). Un token ERC-20 élaboré sur la blockchain Ethereum.

Le SAND à donc une fonction dite utilitaire, qui permet d’acheter des choses mais pas que. Il a aussi un pouvoir de gouvernance. Les détenteurs des SAND peuvent contribuer à la prise de décisions concernant l’avenir de la plateforme. Ils peuvent également stocker leurs jetons dans une pool spécifique pour recevoir des récompenses et assurer au projet d’être sécurisé et avoir de la liquidité à disposition.

Le Sand est par ailleurs utilisé comme moyen de financement pour la plateforme.  Le projet capture 5 % de frais de transactions, ce qui leur permettent de renforcer la trésorerie de la sécurité du réseau. Les frais sont principalement consacrés aux récompenses de jalonnement et aux programmes qui encouragent les membres qualifiés de la communauté.

Le SAND est aussi utilisé pour la création d’actifs Voxels. Les utilisateurs peuvent obtenir des gemmes et des catalyseurs en stackant du SAND, qui sont tous deux essentiels pour créer des actifs Voxels.

Le Sand est donc le token principal de la DAO (organisation autonome décentralisée) Les détenteurs de SAND ont un droit de vote sur les prochains développements du metaverse The Sandbox, ainsi que pour l’utilisation des fonds dédiés aux créateurs.

À l’heure actuelle, environ 1,954 milliard de tokens SAND sont en circulation, sur une offre totale de 3 milliards. La totalité sera débloquée au cours de l’année 2024.

En somme, le SAND joue un rôle crucial dans l’économie de The Sandbox. Il offre aux utilisateurs la possibilité d’acheter des biens sur la plateforme, de participer à la gouvernance de la DAO, de gagner des récompenses en stackant leurs jetons et de contribuer à la croissance de l’univers virtuel. Si vous envisagez de rejoindre l’aventure de The Sandbox, vous devez vous familiariser avec le jeton SAND et son utilité dans cet univers virtuel en constante évolution.

Les différentes autres cryptomonnaies de The sandbox

 L’univers metaverse créé par The Sandbox est en constante expansion et offre de nombreuses possibilités aux joueurs. Les tokens qui y sont utilisés sont là pour monétiser différentes activités et permettre de s’enrichir dans cet univers virtuel. Voici pour ‘l’instant les différents tokens qui composent The Sandbox :

  • LAND
  • ESTATE
  • SAND
  • ASSETS

Le LAND : est un token ERC-721 qui représente une parcelle de terrain virtuelle dans le metaverse. Chaque parcelle de LAND mesure 96 m² et peut-être achetée et vendue à n’importe qui. Le nombre total de parcelles de LAND est de 166 464 propriétés. Chacune des parcelles est unique et ne peut pas être reproduite.

The Sandbox permet grâce à son token LAND d'acheter des terrains dans son play to earn
Carte play to earn dans le metverse the Sandbox
  • Environ 16% de ces parcelles sont destinées aux partenariats et aux récompenses.
  • 10% de ces parcelles restent la propriété de l’équipe de the Sandbox

Il existe 2 façons de monétiser un LAND.

La première est de créer une expérience de jeu sur votre terrain et de faire payer les joueurs en token SAND pour y participer.

La deuxième est de louer votre parcelle de terrain à des joueurs qui souhaitent y créer une expérience de jeux. Cela permet d’obtenir un revenu passif régulier. Un peu comme la location immobilière, mais vraiment de façon passive.

Les Estates : Les parcelles de LAND peuvent être combinées pour créer des Estates. Les Estates peuvent appartenir à une seule personne ou à un groupe de propriétaires. Ils permettent une plus grande visibilité sur la carte du monde de The Sandbox. Les Estates peuvent être de quatre tailles différentes : 3×3, 6×6, 12×12 et 24×24. Les Estates appartenant à plusieurs personnes sont appelés des Districts. Ainsi, les propriétaires s’allient pour développer un district commun, avec une auto-gouvernance. À terme, The Sandbox veut permettre aux districts de devenir des DAO à part entière.

Les ASSETS : Ce sont des tokens ERC-1155 qui permettent d’interagir dans The Sandbox. Ils peuvent être personnalisés et classés selon cinq catégories :

  • Les Wearables
  • Les Équipements
  • Les Entités
  • Les Art
  • Les Blocs

Les créateurs peuvent leur octroyer une certaine rareté selon le nombre d’exemplaires disponibles. Les ASSETS peuvent être achetés et vendus, et permettent aux joueurs de personnaliser leur avatar et leur expérience dans le play to earn.

Enfin le SAND : Nous en avons déjà parlé, c’est une cryptomonnaie ERC-20 qui est utilisé pour acheter et vendre des parcelles de LAND  et des Estates. Ainsi que de payer les joueurs qui participent à des expériences de jeu. Toutes les transactions sont effectuées en SAND.

En somme, The Sandbox offre un univers virtuel passionnant, dans lequel les joueurs peuvent acheter des parcelles de terrain, créer des expériences de jeu et personnaliser leur avatar grâce aux ASSETS. Les différents tokens utilisés dans The Sandbox permettent de monétiser ces différentes activités et de s’enrichir dans cet univers virtuel en pleine expansion.

L’équipe de The SandBox : Qui sont les cerveaux derrière la révolution blockchain des play to earn.

The Sandbox est une filiale d’Animoca Brands qui a connu une croissance récente grâce à sa plateforme de metaverse décentralisé. L’un des atouts majeurs de The Sandbox est son partenariat avec de grandes marques telles que The Walking Dead, Atari, Rollercoaster Tycoon, Care Bears, The Smurfs, Shaun the Sheep et Binance.

Les différents partenariats de The Sandbox, lui ont permis de comptabiliser plus de 40 millions d’installations de leur jeu mobile. Offrant aux joueurs et aux créateurs une plateforme intuitive pour créer des mondes et des expériences de jeu immersives en 3D. Avec la possibilité de stocker, échanger et monétiser leurs créations en toute sécurité.

L’équipe qui se cache derrière The Sandbox :

The Sandbox (metaverse) a été fondé en 2018 par Arthur Madrid et Sebastien Borget.

Arthur Madrid, diplômé en économie de l’Université Paris-Dauphine, commence sa carrière en tant que consultant chez Eurogroup Consulting France. En 2001, il fonde 1-Click Media Networks, une société vendue plus tard à Ipercast. En 2007. Il fonde ensuite Wixi, une société qui a fermé ses portes en 2011. Par la suite, il investit dans Producteev by Jive et cofonde Pixowl, une société vendue à Animoca Brands.

Enfin en 2018 il cofonde The Sandbox et est actuellement PDG de Pixowl. Il est également membre du conseil d’administration d’Animoca Brands depuis 2019.

Sebastien Borget : Diplômé en systèmes informatiques, réseaux et télécommunications de l’Institut national des Télécommunications. En 2004, il commence sa carrière en tant que stagiaire chez Motorola Mobility. Puis en 2007, il est devient chef de projet chez 1-Click Media Networks, une entreprise fondée par son associé Arthur Madrid.

Il travaille ensuite en tant que directeur des opérations de Wixi de 2007 à 2011, puis en tant que responsable technique du projet Ipercast de 2008 à 2011. En 2011, il  cofonde Pixowl avec Arthur Madrid et occupe le poste de directeur des opérations jusqu’à ce jour.

En 2018, il a cofondé The Sandbox avec Arthur Madrid et est actuellement directeur des opérations de Pixowl et de The Sandbox. En 2020, il devient président de la Blockchain Game Alliance, une organisation à but non lucratif regroupant 300 membres clés de l’industrie.

Comment acheter des Tokens SAND

Le token SAND du play to earn the sandbox permet d'acheter diverses choses dans le metaverse ou de sécuriser le réseau de la plateforme
Token SAND du play to earn the Sanddbox

Acheter le token SAND de the Sandbox peut paraitre compliqué au premier abord, puisqu’il n’existe pas d’endroit dédier pour acheter le token. Cependant, de nombreuses plateformes d’échange de cryptomonnaies propose actuellement le jeton de la plateforme.

Binance, Kucoin ou encire Bitpanda, permettent d’acheter le jeton SAND en toute simplicité. De plus ces plateformes vous permettent de suivre en temps réel l’évolution des prix des différentes cryptomonnaies.

En revanche, si vous cherchez à acheter du LAND, ou de l’ESTATE, il faudra vous tourner vers le metaverse. Il n’est pour l’instant pas possible de les acquérir en dehors de cet univers virtuel. Il vous faudra acheter du SAND sur une des plateformes listées juste au-dessus, puis les échanger contre du LAND par exemple.

Comment Stacker ses tokens SAND :

Pour stacker votre token SAND, il existe plusieurs possibilités plus ou moins sécurisées, et à peu près rentables. Vous imaginez bien que les 2 ne vont pas ensemble. D’abord le choix du portefeuille, celui-ci peut être un hot wallet ou un hard wallet.

Les portefeuilles en ligne, ou hot wallet, présentent des risques de sécurité plus élevés, car ils sont connectés à internet.

De l’autre côté, vous avez les hard wallet ou portefeuille froid qui eux sont des portefeuilles physiques, qui ne sont pas directement connectés à internet. Ce qui les rend plus sécurisés. On peut notamment citer Ledger avec la Ledger NanoX qui est une entreprise française et leader mondiale sur le marché.

D’un autre côté, vous pouvez notamment chez Binance stacker vos SAND ce qui vous rapporte des revenus passifs de l’ordre de 12 % à l’heure où je vous écris ces lignes. Vous déléguez cependant votre argent à une plateforme et donc à une tierce personne, sachez-le.

 A vous de définir le risque que vous êtes prêt à prendre !

La levée de fond de The Sandbox

The Sandbox, plateforme de metaverse adossée à des tokens non fongibles (NFTs), a connu une croissance significative en 2021. Comptant plus de 500 000 wallets enregistrés et 12 000 propriétaires uniques de LAND virtuels, avec plus de 144 millions de dollars de ventes de biens depuis sa création. Pour stimuler cette économie, The Sandbox a annoncé en novembre 2021. Après avoir obtenu 93 millions de dollars lors de sa levée de fonds de série B Menée par SoftBank Vision Fund 2. Marquant ainsi le premier investissement du SoftBank Vision Fund dans la crypto-sphère.

Ce tour de table a permis au play to earn The Sandbox de lever plusieurs millions de dollars auprès d’investisseurs comme

  • Animoca Brands
  • True Global Ventures
  • Galaxy interactive
  • SCB 10X
  • Polygon Studio
  • Samsung Next

Cette levée de fonds permet au play to earn The Sandbox, de passer à la vitesse supérieure. Ils ont pour objectif, de proposer encore plus de jeux, des spectacles en directe, ainsi que des expériences sociales. Tout en soutenant toujours plus de créateurs et en impliquant un plus grand nombre de marques et de propriétés intellectuelles.

En plus de SoftBank Vision Fund 2, d’autres investisseurs qui ont également participé à la levée de fonds de The Sandbox. Rubicon Law a fourni des conseils juridiques, et Wedbush Securities a agi en tant qu’agent de placement exclusif et conseiller financier de The Sandbox.

Enfin sachez que de grands noms comme Binance, Bored Ape Yacht Club, Socios, les jumeaux Winklevoss ou encore CoinMarketCap ont déjà acheté des parcelles de terrain numériques dans The Sandbox. Cela témoigne de l’intérêt croissant pour le metaverse et les NFTs.

Notre avis sur le play to earn the Sandbox

Le play to earn de the Sandbox est un univers virtuel (metaverse) qui permet une infinité de possibilités pour les joueurs.
L’univers du play to earn the Sandbox

Parti d’un jeu vidéo sur mobile de type free-to-play, The Sandbox a très vite su transformer son jeu en play to earn amélioré. Permettant ainsi aux joueurs de gagner de l’argent tout en jouant et en participant à diverses expériences comme des concerts ou divers événements dans le metaverse.

De plus, Sandbox, permet à de nombreux créateurs à laisser part à leur imagination en créant et en développant des expériences de jeu inédites. Leur permettant ainsi de créer des revenus passifs sans avoir à gérer la maintenance de la plateforme.

Un problème survient cependant dans la liquidité du jeton LAND. Celui-ci étant plus difficile à acquérir que le SAND, sa liquidité en est donc impactée. Il n’est pas possible pour le moment d’acheter ce token sur Binance, ou Coinbase par exemple.

L’acquisition d’un LAND est de plus beaucoup plus lourd de conséquences. L’intérêt étant principalement de posséder un terrain sur la carte du monde de The Sandbox. Sa valeur varie ainsi beaucoup en fonction de la popularité de la plateforme. 2022 ayant été une année compliquée dans le monde des cryptomonnaies, le prix du LAND a alors fortement diminué. De plus, l’acquisition d’un terrain s’accompagne de l’achat de tous les actifs qui lui sont rattachés.

C’est la même chose que si vous achetiez un terrain avec une maison dessus.

Enfin, si vous voulez en savoir plus, je vous invite à vous connecter au Discord de The Sandbox. Celui-ci fait très souvent gagner des dés pass pour des concours ou autres. Comme c’était le cas pour le concours Alpha 1. Qui vous aurait permis en 2021 d’obtenir un NFT qui se vendait autour de 11 300 dollars.

(Visited 17 times, 1 visits today)