Written by 9h38 Actu NFT Views: 16

Blockchain Solana, qu’est-ce que c’est ?

Solana, technologie blockchain, projet web 3, NFT, cryptomonnaies, metaverse, play to earn

Solana est une blockchain qui vise la scalabilité et les transactions instantanées. Avec des similitudes avec Ethereum, Solana est considéré comme Ethereum Killer. Cela veut dire qu’elle souhaite remplacer Ethereum dans la création de smart contracts notamment. Le jeton sol lui peut être acheté sur la plupart des exchanges centralisés et être utilisés pour faire des transactions sur la blockchain Solana.

Sommaire
No header found

Tout savoir sur la blockchain Solana 

La blockchain Solana utilise un mécanisme de consensus de preuve d’histoire qui utilise des horodatages pour définir le prochain bloc de la chaîne. Par opposition au mécanisme de preuve de travail utilisé par les premières crypto-monnaies comme le Bitcoin et le Litecoin. Ce système de preuve de travail est lent et gourmand en ressources, ce qui entraîne l’utilisation d’énormes quantités d’énergie. En revanche, le mécanisme de preuve d’antériorité de Solana est un mélange de stratégies cryptographiques éprouvées et d’innovations récentes qui comblent les lacunes des solutions de la première vague de crypto-monnaies.

Grâce à sa combinaison unique d’algorithmes de preuve d’antériorité et de preuve d’enjeu déléguée, Solana a été conçu pour résoudre les problèmes d’évolutivité d’Ethereum. Le mécanisme de preuve d’enjeu déléguée de Solana offre plusieurs avantages aux utilisateurs, notamment une sécurité accrue grâce à l’algorithme d’historique. Ainsi qu’une vitesse accrue comparée à d’autres blockchains de première génération qui ont des problèmes de scalabilité.

En substance, Solana aborde deux des trois aspects du trilemme de la blockchain décrit par le cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, qui comprend :

  • L’évolutivité
  • La sécurité
  • La décentralisation

Alors qu’Ethereum n’aborde que la sécurité et la décentralisation, Solana a été conçu pour aborder la sécurité et l’évolutivité. L’algorithme de preuve d’histoire assure une sécurité unique pour le réseau, tandis que la vitesse de la plateforme offre une évolutivité accrue.

Dans l’ensemble, la combinaison unique des algorithmes de preuve d’histoire et de preuve d’enjeu déléguée de Solana le distingue des autres réseaux de blockchain. Sa capacité à traiter deux aspects du trilemme de la blockchain en fait une option attrayante pour ceux qui recherchent une blockchain sécurisée et évolutive. Le potentiel de croissance et d’évolution du réseau Solana, combiné à ses applications réelles, en fait une opportunité d’investissement prometteur dans le monde de la cryptomonnaies.

Comment fonctionne la blockchain Solana 

Solana est une blockchain de couche 1 de nouvelle génération qui combine 2 technologies :

  • La preuve d’histoire
  • La preuve d’enjeu

Cela lui permet d’atteindre une vitesse de traitement des transactions rapides tout en maintenant la sécurité du réseau. Cette approche unique permet à Solana d’offrir une évolutivité, ce qui n’est pas toujours réalisable avec les systèmes décentralisés. Selon Bryan Routledge, professeur associé de finance à la Tepper School of Business de l’université Carnegie Mellon. L’objectif de Solana est de traiter un grand nombre de transactions à la vitesse d’une société centralisée comme Visa, tout en conservant la sécurité et la décentralisation de Bitcoin.

La vitesse des transactions dans Solana nécessite des mesures de sécurité supplémentaires, et c’est là que l’algorithme de preuve d’historique entre en jeu. Cet algorithme horodate chaque bloc, garantissant ainsi la sécurité du système. Les jetons SOL de Solana sont mis en gage et utilisés comme garantie pour les transactions sur le réseau, y compris la validation des contrats intelligents et la fonction de marché de jetons non fongibles (NFT).

En aout 2021 notamment, Solana a reçu une impulsion majeure En août 2021, Solana a reçu une impulsion majeure lorsque Degenerate Ape Academy est devenu le premier grand projet NFT de la Blockchain. Cela a fait bondir le prix du Sol d’environ 30 dollars à 75 dollars en trois semaines. Enfin, Solana a atteint son plus haut historique en novembre de la même année avec un jeton valant 260 dollars.

La technologie derrière la blockchain Solana le proof of History

Solana, technologie blockchain, projet web 3, NFT, cryptomonnaies, metaverse, play to earn
Schema de la blockchain SOLANA le proof of history

Dans le monde de la cryptomonnaie, un nœud est une entité cruciale qui fournit une séquence pour le Proof of History. Ce processus utilise la cryptographie pour déterminer l’intervalle de temps entre deux fonctions. Les transactions sont vérifiées en utilisant les heures d’entrée et de sortie, qui sont découpées en plusieurs événements regroupant des données. Ce système est sécurisé en utilisant la fonction de délai vérifiable d’Anatoly Yakovenko.

Solana, technologie blockchain, projet web 3, NFT, cryptomonnaies, metaverse, play to earn, bitcoin
Schema de la blockchain Solana le proof of history suite

Le protocole Solana offre une solution innovante en utilisant un hachage séquentiel continu. Les données de hachage se diffusent d’une étape à l’autre durant les transitions, ce qui concerne l’état, les données insérées et le décompte. Grâce à la résistance aux collisions des fonctions, il est impossible de créer un historique avec un hash identique ou d’utiliser une entrée existante pour générer un hash désiré. Solana peut prouver que les données incluses dans une transaction existaient avant celle-ci.

Solana, technologie blockchain, projet web 3, NFT, cryptomonnaies, metaverse, play to earn, Ethereum
Schema de la blockchain Solana le proof of History suite 2

Le Proof of History peut également être utilisé pour valider d’autres transactions. Dans ce cas, la clé privée de l’utilisateur est absolument nécessaire pour signer le message. Cette sécurité garantit que le hash a été généré après le début du décompte de la transaction. Le processus de vérification du Proof of History est assez spécifique, car il permet de vérifier en parallèle tout en générant le hash originel à partir d’un seul CPU. Chaque échantillon peut être vérifié individuellement, ce qui permet d’obtenir une importante vitesse de calcul.

Solana, technologie blockchain, projet web 3, NFT, cryptomonnaies, metaverse, play to earn, token SOL
Schema de la blockchain Solana le proof of History suite 3

Les différentes technologies sous-jacentes du projet

Le Tower Byzantine Fault Tolerance, ou Tower BFT. Il utilise le Proof of History pour atteindre un consensus rapide et efficace sans envoyer un flot de données entre les nœuds. Cela réduit la charge sur les nœuds et les données qu’ils doivent traiter, ce qui renforce considérablement la vitesse des transactions.

Solana a également mis en œuvre le protocole Turbine, qui s’inspire fortement de BitTorrent pour optimiser la transmission des blocs. Les blocs sont subdivisés en petits paquets avant d’être transmis sur le réseau, ce qui améliore grandement la scalabilité de la blockchain.

Culf Stream

Le protocole Gulf Stream est également un aspect clé de Solana. Il gère le traitement des transactions par les validateurs et achemine toutes les informations nécessaires à l’exécution de celles-ci sur le réseau. Grâce à Gulf Stream, les validateurs peuvent même exécuter les transactions en avance, ce qui rend la blockchain Solana plus rapide et plus efficace que ses concurrents.

Enfin, Solana se différencie des autres blockchains en ne nécessitant pas de mempool, une zone d’attente des transactions que l’on trouve sur de nombreuses blockchains telles que Bitcoin et Ethereum. Toutes ces innovations ont fait de Solana une blockchain solide, rapide et efficace, qui a réussi à se faire un nom dans l’industrie des cryptomonnaies.

Le token SOL de la blockchain Solana 

Le jeton natif de Solana, Le token SOL de la blockchain Solana , est un jeton utilitaire qui offre un moyen de transférer de la valeur et d’assurer la sécurité de la blockchain grâce au jalonnement. Depuis son lancement en mars 2020, SOL est rapidement devenu l’une des 10 premières crypto-monnaies du marché. Le fonctionnement du jeton SOL est similaire à celui d’Ethereum, puisque les détenteurs de jetons mettent en jeu leurs jetons pour valider les transactions grâce au mécanisme de consensus PoS. Le jeton est également utilisé pour :

  • Recevoir des récompenses
  • Payer des frais de transaction
  •  Participer à la gouvernance.

L’offre totale de jetons dépassant 511 millions. Sur ces jetons, 60 % sont contrôlés par les fondateurs de Solana et la Solana Foundation, tandis que 38 % seulement sont réservés à la communauté. Les jetons SOL peuvent être achetés sur la plupart des bourses populaires, notamment Binance, Coinbase, KuCoin, Huobi et FTX.

Investir dans SOL peut constituer une bonne opportunité de croissance, en particulier avec la popularité croissante des crypto-monnaies et de la technologie blockchain. Cependant, il est essentiel d’examiner attentivement le marché et les facteurs réglementaires avant d’investir. Il est recommandé de faire des recherches approfondies, de comprendre les risques encourus et de consulter un conseiller financier.

Solana VS Ethereum qui est la meilleure blockchain

Solana, blockchain, Ethereul, projet web 3, layer 1, NFT, metaverse, play to earn
Logo de la blockchain Solana à gauche et de la blockchain Ethereum à droite

Solana sucite beaucoup d’intérêt dans la crypto-sphère grâce à sa technologie de poof of History. Elle lui permet de traiter les demandes bien plus rapidement que la blockchain Ethereum. Solana peut se vanter de pouvoir traiter 50 000 transactions par seconde, là où Ethereum est encore limité (plus pour très longtemps) à 15 transactions par seconde.

Le réseau de Solana peut aussi se vanter d’être beaucoup moins couteux que la blockchain Ethereum.

Néanmoins, en raison d’un très grand nombre de pannes de la blockchain, ainsi que la chute de la plateforme FTX, la crédibilité de Solana a été remise en question. La blockchain ayant des liens fort avec l’exchange FTX, la chute de celui-ci a grandement perturbé la blockchain.

De nombreux projets sont par ailleurs partis de la blockchain, pour migrer sur Polygon. C’est le cas notamment de Fractal.

La technologie de Solana étant toutefois innovante, le jeton a vite repris de la valeur pour être à 21 dollars à l’heure où je vous parle.

NFT, Solana, polygon Matic, token SOL, bitcoin, projet web 3, metaverse, play to earn.
Graphique du SOL sur CoinMarketCap

Enfin, le passage d’Ethereum, du Proof of work au Proof of Stake, lui permet de rivaliser actuellement avec la blockchain Solana et notamment sur le terrain de l’écologie. Le minage de cryptomonnaies étant très énergivore, le changement d’Ethereum lui donne une meilleure image auprès de la sphère écologiste.

L’histoire derrière la création de la blockchain d’Anatoly Yakovenko

Anatoly Yakovenko, un concepteur de systèmes distribués chevronné, a identifié l’absence d’horloge fiable dans les systèmes de blockchain tels que Bitcoin et Ethereum comme le principal obstacle à l’obtention de l’évolutivité souhaitée.

Il estimait alors qu’une horloge fiable était la clé pour libérer tout le potentiel d’une blockchain. Il a ainsi proposé sa propre solution sous forme de preuve d’histoire.

Au début, le langage de programmation de cette nouvelle technologie a été écrite en langage de programmation dite C. Le langage C a été inventé au cours de l’année 1972 dans les laboratoires Bell. Il était développé en même temps qu’Unix par Dennis Ritchie et Ken Thompson. Mais Greg Fitzgerald, un ancien collègue de Qualcomm Incorporated, l’a encouragé à la réécrire en Rust. Les garanties de sécurité et l’absence de garbage collector faisaient de Rust un choix plus idéal pour le projet.

Le projet a d’abord été nommé Loom et visait à rassembler toutes les transactions du monde sur une seule blockchain.

En février 2018, Greg a commencé la première mise en œuvre open-source du livre blanc d’Anatoly, publiée sous le nom de Silk dans l’organisation loomprotocol. En quelques semaines, le projet a pu démontrer sa capacité à traiter 10 mille transactions signées en un peu plus d’une demi-seconde. Stephen Akridge, un autre ancien collègue de Qualcomm, a montré que les performances pouvaient être encore améliorées en déchargeant la vérification des signatures sur les processeurs graphiques.

L’équipe à l’origine du projet, qui comprenait Anatoly, Greg et Stephen, a décidé de se rebaptiser Solana, un clin d’œil à la petite ville de plage de San Diego où ils vivaient et surfaient.

En juin 2018, l’équipe a mis à l’échelle la technologie pour qu’elle fonctionne sur des réseaux basés sur le cloud et a publié un testnet public de 50 nœuds, avec autorisation. En décembre, le réseau Solana était capable de traiter 200 mille transactions par seconde avec des rafales de plus de 500 mille transactions.

Comment acheter du Sol

Maintenant que nous avons vu comment fonctionne la blockchain Solana, ainsi que son histoire, il pourrait être intéressant pour vous de savoir comment acheter le token de la blockchain. Heureusement pour nous, le jeton est émis sur bon nombre de plateformes, qu’elles soient centralisées ou décentralisées.

Les exchanges centralisés :

Les échanges centralisés sont des plateformes exploitées par certaines entreprises, pour permettre aux gens d’acheter diverses cryptomonnaies de manière simple et conviviale. En échange d’un service qui facilite l’usage, l’achat et les transactions des cryptos, ses plateformes prennent certains frais.

Vous avez des plateformes qui sont exclusivement basées sur la crypto comme Binance, ou Coinhouse et Meria côté français.

Ou des plateformes plus traditionnelles comme Etoro ou Degiro.

Je vous conseille d’utiliser une de ces plateformes si vous débutez dans la cryptomonnaie, quitte à payer plus de frais, mais à faciliter votre achat.

Les plateformes décentralisées :

Les échanges décentralisés (DEX) sont une option populaire pour le commerce des cryptomonnaies. Elles fonctionnent en mettant en relation les acheteurs et les vendeurs de différentes cryptomonnaies, sans avoir recours à une autorité centrale. Cela peut entraîner une baisse des coûts, car seuls les frais de réseau sont nécessaires pour les transactions.

Solana est par exemple l’une des cryptomonnaies les plus utilisées pour payer les frais de transactions.

Attention : si vous êtes débutant en cryptomonnaies, je vous déconseille, de commencer par des DEX, ou alors ayez en tête de ne miser qu’une petite somme, que vous êtes prêt à perdre.

De plus, il est important de noter que les DEX n’acceptent pas les monnaies fiduciaires commet l’euro ou le dollar. Il vous faudra donc commencer par acheter une crypto comme un stablecoin par exemple.

Il est également crucial de choisir un échange réputé, car les transactions sur les DEX peuvent être irréversibles. Le site Web de Solana propose un outil permettant d’effectuer des recherches sur les DEX et les autres projets qui utilisent sa technologie.

Autres façons d’obtenir du SOL

NFT, Solana, polygon Matic, token SOL, bitcoin, projet web 3, metaverse, play to earn.
Logo du jeton de Solana, le SOL

Paiements : de plus en plus de gens (freelances) demandes d’être payé en cryptos en échange d’un service rendu. SI vous avez une compétence utile pour une entreprise dans le domaine, il vous est alors possible de monétiser vos compétences contre du SOL.

Staking : Il est possible de gagner du sol en mettant en staking du sol que vous possédez déjà. Le staking permet de sécuriser le réseau d’une blockchain et en améliorer la liquidité. Toutefois, le staking peut être un processus technique qui demande de bien connaître le domaine des cryptomonnaies. Heureusement, de nombreux échanges comme Binance, Meria ou Coinhouse proposent le staking de vos SOL.

En conclusion

Solana est devenu l’un des blockchains les plus populaires grâce à son consensus innovant, Proof of History. Cette blockchain, qui a été conçue par Anatoly Yakovenko et son équipe, vise à concurrencer Ethereum en offrant une alternative à la congestion des frais sur la blockchain mère. Solana a gagné une part importante du marché dans plusieurs secteurs, notamment la finance décentralisée et les tokens non fongibles.

Bien que Solana ait des défauts, comme la décentralisation limitée de son protocole (seulement 1 080 validateurs en octobre 2021), cela n’a pas empêché la plateforme de devenir l’une des plus populaires. De récents événements comme des arrêts fréquents de la blockchain ou la chute de la plateforme FTX ont remis en question sa crédibilité. De nombreux projets NFT ont migré notamment sur la blockchain Polygon.

(Visited 16 times, 1 visits today)
Close