NFT : Qu’est-ce que c’est ? Définition et explications

Les NFT, où tokens non fongibles, sont des certificats numériques uniques, qui permettent de prouver l’authenticité d’une œuvre virtuelle comme un tableau, un morceau de musique, ou encore une vidéo). Vous pouvez alors grâce à ce certificat numérique prouver que votre œuvre est unique et même la suivre dans le temps. Cela permet en autre chose de pouvoir toucher des royalties sur la revente de sa création.

Les tokens non fongibles : À quoi servent ‘ils ?

Lettres-NFT-sur-fond-dématérialisé-bleu

Comme expliqué juste au-dessus, les NFT sont une sorte de contrat numérique qui permet de certifier un objet ou une œuvre d’art numérique. Mais pour mieux comprendre les NFT, il faut faire la différence entre quelque chose de fongible et quelque chose de non fongible.

Quelque chose de fongible : Un objet ou autres est dit fongible, quand il est possible de le remplacer par quelque chose de même nature, de même quantité et de même qualité. Dans ce que l’on cite le plus souvent se trouve l’argent et le bitcoin.

L’argent, car il est toujours possible de remplacer un billet de 100 euros, par un autre billet de 100. Et le bitcoin, puisque peu importe la date où vous l’avez acheté, que ce soit dès sa création en 2008, si vous aviez du flair, ou maintenant. Le bitcoin vaut la même valeur. Un bitcoin peut donc être remplacé par un autre bitcoin.

Quelque chose de non fongible : Un objet ou une matière, qui ne peut être remplacé par quelque chose de même nature.

Une œuvre numérique, sous forme de NFT, ne peut donc pas être dupliquée ou recréée par une autre personne ou une entité, car son identité numérique ne sera pas la même.

Les différentes manières d’utiliser un certificat numérique

 

Vous l’aurez compris, les NFT, ont une grande importance dans le domaine de l’art. Car ils permettent d’apporter une nouvelle dimension de valeur à un objet numérique qui pouvait être copié de tous.

Si nous prenons l’exemple d’un pictogramme, rien ne nous empêche de recréer le même pictogramme que celui vendu sur une plateforme, pour éviter de la payer. Et même si cela est illégal, avant rien ne permettait de dire que celui qui avait été recréé était un faux !

Cependant, les œuvress d’art ne sont pas les seuls à être concernées par la révolution de la blockchain et des NFT. Le monde du gamin, du cinéma, du livre et toute œuvre se trouve chamboulé devant cette avancée technologique.

Quand les non fongibles tokens révolutionnent le gaming

Casque, clavier et manette de PS4 posé sur le sol

Dans le monde des jeux vidéo aussi, la révolution NFT est en train de chambouler le marché !

Le jeu vidéo Sorare qui vaut à l’heure actuelle plusieurs centaines de millions de dollars est un bon exemple de ce qu’il est possible de faire avec les NFT.

Sorare est un jeu qui utilise des cartes de foots représentant les joueurs. Jusqu’ici rien de nouveau par rapport à nos bonnes vieilles cartes panini. Mais là où ça devient intéressant, c’est quand ses cartes évoluent directement en fonction des statistiques des joueurs sur le terrain.

Vous pouvez faire s’affronter des équipes dans le jeu et une partie de la victoire dépendra des résultats des joueurs dans la vraie vie.

Ces certificats numériques permettent alors de créer une économie de microtransactions en collatéralisant un NFT à une arme dans un jeu vidéo par exemple. Ce qui rend alors cette arme unique et donc rare. Une fois cela fait, rien n’empêche le joueur de la revendre à un autre et d’empocher de l’argent sous forme de crypto-monnaie.

Toutefois, vous l’aurez compris, s’il y a des transactions autour des nfts, il faut ainsi faire attention à leurs volatilités.

Comment identifier la valeur autour d’un token non fongible

Basé la plupart du temps sur la blockchain Ethereum. Ceux-ci sont ainsi influencés par le prix du token (eth) de la blockchain. Une hausse de valeur des jetons ETH augmente donc également la valeur de l’œuvre en question

Exemple si 1 eth vaut 100 dollars et que mon œuvre est mise en vente pour 2 eth, soit 200 dollars et que l’eth augmente à une valeur d 150 dollars, alors mon œuvre ne vaut plus 200 dollars, mais bien 300 dollars. Le contraire est aussi possible si le prix de l’eth baisse, ainsi le prix de mon œuvre baisse aussi.

Plusieurs autres critères sont aussi à prendre en compte :

Leurs catégories :

  • les collectibles
  • les metaverse
  • les tokens de jeux
  • les utilitaires
  • Le nombre d’unités (plus, il y a d’unités, moins c’est rare)
  • La qualité de l’œuvre
  • Le nom de l’artiste derrière (connu, pas connu)

 

Les NFTs permettent donc de faire une multitude de choses, dans divers domaines et tout ça grâce à la blockchain. Mais d’ailleurs comment fonctionne la blockchain autour des NFT ?

Comment la blockchain rend les tokens non fongibles uniques.

Plusieurs sphères connectées avec des rouages bleus qui représentent la blockchain des NFT non fongible

La blockchain est une base de données ou registre qui a la particularité d’être partagée simultanément avec tous les utilisateurs. Ces mêmes utilisateurs sont également détenteurs de ce registre et ont également la capacité d’y inscrire des données, selon des règles spécifiques fixées par le protocole informatique.

Comme nous l’avons vu jusqu’à présent, la technologie de la blockchain permet d’ajouter une nouvelle dimension à l’informatique. La rareté numérique. Grâce à la blockchain, vous pouvez retrouver n’importe quelles transactions d’un objet numérique tout au long de son existence.

Ce sont notamment les smarts contract, qui permettent de vendre des NFTs. Appelé aussi contrat intelligent, ce sont des codes informatiques qui simplifient l’exécution de certaines ententes contractuelles en éliminant le besoin de passer par un intermédiaire.

Par exemple, si Paul veut envoyer 100 euros à Jacques, c’est la banque de Paul qui va s’occuper de transmettre à la banque de jacques les 100 euros. Nous avons donc besoin d’un intermédiaire pour échanger de la monnaie.

Grâce aux smarts contracts, nous pouvons nous passer des intermédiaires comme la banque.

Cependant, avant d’utiliser un contrat intelligent pour transmettre un NFT, nous devons d’abord le créer de toute pièce.

Comment créer un token non fongible NFT

La première chose à faire va être de choisir une œuvre numérique, que vous voulez associer à un identifiant unique.

Pour créer un NFT, une simple photo, en passant par un morceau de musique, ou une vidéo peut faire l’affaire, à vous de voir ce que vous voulez rendre infalsifiable (c’est beau dit comme ça non ?)

Une fois votre œuvre choisie, il ne vous reste plus qu’à choisir la blockchain sur laquelle vous voulez faire authentifier votre NFT. Généralement, Ethereum est la blockchain privilégiée des créateurs de NFT. Étant la blockchain des contrats intelligents, il semble normal de l’utiliser.

Toutefois, j’ai personnellement utilisé la blockchain de Ternoa, un projet français pour minter mon premier NFT.

Mint Quoi ? MINTER !

C’est quoi un Mint : c’est le fait d’adosser votre œuvre numérique avec un identifiant unique stocké sur la blockchain. C’est ce qui va permettre d’authentifier votre œuvre en cas de besoin.

Attention toutefois, le NFT ne va pas apparaitre comme par magie sur votre ordinateur. Pour stocker vos NFT, vous devez installer un wallet crypto. Le plus connu est bien sûr Métamask, mais il en existe beaucoup d’autres comme Rabby

Sachez que minter un token non fongible, n’est pas forcément une mince affaire. Il faut parfois passer par différents protocoles pour réussir.

Néanmoins, si vous n’arrivez pas ou n’avez tout simplement pas envie de mint un NFT, vous avez quand même la possibilité d’en acheter un sur différentes plateformes.

Où acheter un non fongible token NFT

En général, Les NFTs sont vendus en échange d’ethers, la crypto monnaie de la blockchain Ethereum. Pour acheter un certificat numérique non fongible, vous devez donc connecter un wallet, comme Metamask, sur une plateforme de vente pour pouvoir y transférer vos cryptos et ainsi passer la transaction.

Comme sur une plateforme d’achat vente, vous pouvez consulter facilement les NFT disponibles, faire une offre de prix, placer une enchère, ou acheter un NFT directement. La vente se déroule de la même façon. Vous transférez votre NFT depuis votre wallet, vers une plateforme de vente. Là, vous pouvez soit fixer un prix à votre NFT, soit attendre que les enchères commencent.

Voici les différentes plateformes où vous pourriez vous procurer un NFT :

  • OpenSea
  • Rarible
  • SuperRare
  • Binance NFT
  • Nifty Gateway
  • Async art
  • Magic Eden
  • KnownOrigin

Attention, pour se rémunérer ou faire tourner la blockchain, les plateformes prennent parfois des frais. Vous devez donc prévoir un surplus en eth pour que votre transaction se fasse sans problème.

Cependant, les frais parfois élevés des plateformes ne sont pas les seuls risques à prendre en compte quand vous achetez des NFT.

Quels sont les risques d’un investissement dans les NFT ?

Un jeton non fongible NFT relié à des jetons représentant des sacs de dollars

Les NFT, notamment dans le milieu de l’art, sont très volatils. Le prix est souvent fixé, en fonction du sentiment du marché et de sa valeur à l’instant T. Vous pouvez alors avoir des images bateaux, qui valent des millions un mois et ne valent plus rien le mois d’après.

De plus, le marché des NFT, n’est pas spécialement liquide. Il y a peu de transaction, ce qui peut rendre l’achat, la vente ou la spéculation très difficile si vous vous intéressez au marché des NFT ;

Le piratage des plateformes :

de nombreux cas de piratages de plateformes, ont déjà eu lieu. C’est pourquoi, il faut faire très attention à ne pas laisser son NFT et ses jetons, sur le portefeuille de la plateforme. La manière la plus sécurisée est de transférer directement après votre achat votre NFT sur un portefeuille privé.

Les arnaques :

il est très important de bien se renseigner avant d’acheter un token non fongible, car certaines personnes peuvent vous vendre un objet numérique totalement différent de ce qui était décrit. Ou même vous vendre des objets sous forme de NFT qui ne leur appartiennent pas. Enfin, il ne faut pas oublier que vous, moi, ou même un enfant de 10 ans un peu débrouillard peut créer un NFT.

Les NFTs et le metaverse pour plus de fun

Le metaverse, est un monde virtuel, qui permet à l’aide de la réalité augmentée de faire beaucoup de choses que nous pourrions faire dans la vie réelle. Nous pourrions par exemple faire le repas des fêtes de Noël, grâce au metaverse, même si plusieurs membres d’une même famille sont éloignés géographiquement.

Les tokens non fongibles, dans le metaverse, sont là pour permettre à son économie virtuelle de fonctionner. Les joueurs achètent des NFT, pour obtenir diverses choses, commettent des droits à un concert privés, ou pour obtenir des terrains virtuels. Afin d’y placer diverses choses comme des encarts publicitaires.

Cependant, même si les possibilités sont nombreuses dans les NFT et de plus en plus présentes dans la vie quotidienne. La réglementation autour du sujet, est loin d’être bien défini.

La fiscalité encore floue autour des certificats numériques 

la fiscalité autour des NFT est encore floue. D’un côté vu que les NFT sont des objets non fongibles. La juridiction ne peut pas les considérer comme des appartenant à la catégorie des cryptos-monnaies.

Mais de l’autre, les NFT ne sont pas considérés non plus comme des œuvres d’art, ni celui des actifs incorporels.

La notion d’œuvre d’art doit être créée de toutes pièces par la main de l’homme au sens juridique du terme. Comme les sculptures, les gravures, les peintures, dessins et autres œuvres physiques. C’est pour quoi l’administration fiscale proscrit l’utilisation d’algorithmes et de procédés informatiques pour donner lieu à une œuvre d’art.

Toutefois, la commission des affaires économiques du parlement européen a adopté mi-mars 2022 un projet (MICA) qui doit encadrer le monde des cryptos-monnaies en Europe d’ici à 2024.

Il est selon moi important que les NFT soient régulés, car au-delà de juste placer une taxe sur les ventes, cela permettrait de réduire les risques liés aux arnaques qui ont pu avoir lieu. Sachant que certains NFT se vendent parfois plusieurs centaines de milliers de dollars.

Le top des NFT les plus chers jamais vendu

NFT de la célèbre collection des jetons non fongibles de Yuga Labs

Grâce à cette nouvelle technologie, certains NFT notamment ceux qui donnent accès au metaverse peuvent valoir très cher. Ils permettent particulièrement d’acheter des terrains dans le monde virtuel, mais aussi d’avoir une gouvernance sur ce metaverse. C’est-à-dire qu’ils ont un droit de vote sur la modification du monde virtuel.

Il existe aussi de nombreux NFT utilitaires qui permettent à des stars de promouvoir des offres exclusives sous forme de token non fongible. Vous pourriez par exemple recevoir un morceau de musique en exclusivité, ou l’accès à un live privé.

Cependant, ceux qui se vendent le plus à leur actuelle sont les œuvres d’art numériques. L’œuvre d’art intitulé The Merge, créé par l’artiste Pak a été vendu pour la somme de 91 806 519 dollars.

Néanmoins, cette image, n’a pas été vendu de manière traditionnelle dans le monde des non fongibles tokens, puisqu’elle a été cédée sous forme de part. Un puzzle divisé entre 29 000 acquéreurs.

Dans la seconde et troisième place, vous retrouvez des sommes toujours aussi folles avec Mike Winkelmann, aussi connu sous le nom de Beeple, qui a vendu ses œuvres Everydays : the first 5000 days pour la modique somme de 69 millions de dollars.

Et la célèbre firme Bored Yapes, avec ses singes qui ont connu un énorme succès. à tel point que leurs ventes ont permis à la société de lever 450 millions de dollars.

Comme vous l’aurez compris, le monde des NFT est vaste, de nombreuses possibilités sont encore à découvrir. Et même si le Bear market et la chute de FTX ont mis à mal le monde du web 3 dans sa globalité.De nouveaux beaux projets autour des NFTs comme la billetterie addossée à la blockchain, se créaient chaque jour et donnent de l’espoir pour cette technologie.

Sacha Berthelot

Sacha Berthelot

Passionné de marketing et d'écriture, j'ai vite décidé de me spécialiser dans le copywriting et le SEO, pour pouvoir mettre ma plume au service des gens ! Ici, vous trouverez tout ce qu'il faut savoir sur les NFT, le Métavers et le web 3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *