waves usdn stablecoin blockchain actu nft france

Une nouvelle fois, une chute d’un stablecoin montre une nouvelle fois que ces tokens que l’on pense identiques au dollar sont le résultat d’un équilibre précaire. Alors que la monnaie de la blockchain Waves prenait une forte tendance haussière grâce à l’utilisation de son stablecoin l’USDN, le décrochage de celui-ci par rapport au dollar a fait chuter le WAVES, critiqué pour avoir créer un faux stable pour attirer les capitaux.

  • retour sur la blockchain Waves
  • le stablecoin algorithmique USDN
  • la chute de l’USDN, et du WAVES

Retour sur la crypto monnaies WAVES

Créée en 2016 par le physicien d’origine ukrainienne Alexander Ivanov selon Crunchbase et enregistré en Suisse en 2017, la blockchain Waves fait partie de ses outsiders dont on entend pourtant peu parler. La blockchain de Waves utilise le mécanisme de consensus LPoS. Le Leased Proof of Stake est une version améliorée du PoS. La spécificité de Waves est de permettre facilement la création de tokens personnalités.

La blockchain permet les smart-contracts mais ce n’est pas cette fonctionnalité qui a été mise en avant dans un premier temps. Afin de monter en puissance, la blockchain devait effectuer une série de mises à jour pour passer à sa deuxième version. Le consensus passera à Proof of Stake Sharding pour augmenter la scalabilité de la blockchain et cette dernière se dotera d’une EVM afin d’attirer les développeurs et de profiter des applications codées en Solidity. De plus, Waves a développé un partenariat avec AllBridge pour développer son interopérabilité. Du point de vue plus stratégique, Miami Labs vient de s’implanter à Miami afin de bénéficier d’un contexte technologique plus stimulant. Le but évident de tous ces changements est de gagner en visibilité . Waves veut ainsi s’imposer comme une des principales blockchains avec smart-contract.

Quand le WAVES surperforme le BTC: le rôle majeur de l’USDN

La création du stablecoin USDN fait évidemment partie de cette stratégie. Si le succès du LUNA est lié à l’UST et au protocole Anchor, celui du WAVES était lié depuis quelques semaines à l’USDN et au protocole Vires Finance. Ce protocole propose un système de lending/borrowing. En déposant ses WAVES, on peut minter de l’USDN puis les déposer. C’est ce protocole qui concentre la plus grande partie de la TVL sur cette blockchain grâce à des rendements assez élevés. Il y a donc eu un cercle vertueux qui s’est créé depuis le début de l’année. Attirés par ces hauts rendements en stablecoin, de plus en plus d’investisseurs ont acheté du WAVES pour emprunter de l’USDN. Le cours du Waves a plus que triplé depuis le début février. Il était donc à contre-courant du marché qui était pétrifié d’inquiétude avec le début de la guerre en Ukraine.

L’USDN n’était-il qu’un ponzi ?

Ce moment de gloire fût de courte durée. En effet, depuis quelques jours l’USDN a perdu son peg. Cela signifie qu’il ne vaut plus un dollar mais est descendu jusqu’à 0,82 dollars. Si des fluctuations sont normales dans les stablecoins, ils reviennent très vite autour de cette valeur cible. Ici cela n’a pas été le cas.

En fait, les hauts rendements sur Vires Finance ne sont possibles que si le cours du WAVES augmentent. Il faut donc que de nouveaux investisseurs arrivent régulièrement. Eux-mêmes attirés par les rendements, ce sont eux qui font monter le WAVES et soutiennent ces taux. En fait, l’analyse des transactions montre qu’un wallet a créé une boucle en déposant du WAVES, empruntant de l’USDN, pour racheter avec du WAVES sur des plateformes centralisées et les redéposer. Si ce wallet correspond à un membre de l’équipe, on se trouverait dans un cas de pyramide de Ponzi. Malheureusement, dès que cette dynamique s’est essoufflée, l’USDN a commencé à perdre son peg.

👉 Lire aussi : Faut-il Investir dans la location de NFT, le AirBnB du Metaverse ?

La perte de confiance des investisseurs

Au moment où l’USDN a décroché par rapport au dollar, le WAVES a perdu 15% assez rapidement. L’équipe a accusé les traders d’être responsables de cette chute à causes des shorts avec leviers. Beaucoup d’utilisateurs ont voulu retirer leur fonds de Vires Finance mais le protocole a bloqué les retraits. La DAO doit décider des nouvelles orientations du protocole avant de lever ce blocage. Il y a donc de fortes chances que le WAVES et l’USDN subissent de nouveaux décrochages lors de ce déblocage. L’équipe n’ayant plus la confiance des investisseurs, il sera difficile de les inciter à laisser leurs fonds ici.

Longtemps considéré comme un outsider prometteur, Waves a peut-être voulu imprudemment les étapes. Après le succès de l’UST, l’équipe du projet savait que la création d’un produit similaire avec des rendements supérieurs serait une énorme source d’attractions. L’appât du gain a fait le reste jusqu’au moment de la chute de l’USDN. L’équipe aura maintenant du mal à renouer avec ses investisseurs. Le pari semblait donc rétroactivement bien risqué quand on sait que la transformation vers la blockchain Waves 2.0 aurait pu être aussi une source de succès.

Professeur de philosophie et investisseur dans les cryptomonnaies et les métavers. Ayant toujours écrit, mon intérêt pour les cryptomonnaies m'a naturellement conduit à devenir rédacteur pour partager mes connaissances dans ce domaine.

Laissez un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *