behance solana nft SOL actu NFT France

La plateforme Behance vient d’annoncer l’intégration de NFT Solana. Propriété du géant Adobe, Behance est un réseau social spécialisé dans l’exposition d’art numérique. Désormais, grâce à Quick Node ses utilisateurs pourront exposer leur collection à moindre coût.

Une aubaine également pour Solana qui a connu un très sale hiver. La crypto vedette de l’année 2021 est en recherche d’un second souffle pour repartir du bon pied en 2022. Les faibles coûts de la blockchain sur les NFT peuvent-ils être suffisant pour la relancer cette année ?

  • Solana, une blockchain en perte de vitesse
  • Des NFT Solana sur Behance
  • Encore un avenir pour Solana ?

Un début d’année compliqué pour Solana

Le moins que l’on puisse dire c’est que Solana a été LA blockchain de l’année 2021. Passée de la 112ème au top 5 de CoinMarketCap elle a vu sa valeur multipliée par 100 en l’espace d’un an. Cotée aux alentours des 2$ elle avait dépassé les 200$ avant la fin de l’année.

Cependant, le début d’année 2022 est beaucoup moins joyeux pour le SOL. La blockchain accuse une baisse de 60% depuis ses plus hauts et un drawdown max de 70%. Contrairement à d’autres, sur le plan technique elle a beaucoup souffert. En reprise de +30% récemment, elle devra tout de même repasser la zone clé des 120$ pour bien se réorienter.

Cours du SOL de Solana Trading View
Le SOL a encore du travail avant de reconquérir les investisseurs

Cette perte de confiance des investisseurs est notamment due aux divers hacks et ralentissements que connait la blockchain. En effet, depuis le début d’année elle est victime d’attaques à répétition. La plus emblématique reste celle de Wormhole. Le bridge, assurant la liaison entre Solana et Ethereum s’est fait voler 120 000 ethers début février, soit l’équivalent de plus de 320 millions de $. Sans l’intervention de Jump Trading une grosse partie de l’économie DeFi de Solana se serait effondrée. La société de trading algorithmique a renfloué Wormhole des 320 millions manquants dans les heures qui ont suivi.

Pour autant, Solana continue de subir des attaques incessantes, notamment des attaques par DDoS (attaques par déni de service distribuée). Les attaquants profitent des très faibles coûts de cette blockchain pour engorger le réseau et le rendre lent ou indisponible. Des ralentissements qui évidemment ne rassurent pas les utilisateurs, qui se sont progressivement désinvestis du projet.

Des NFT Solana disponibles sur la plateforme Behance

Voilà en tout cas une bonne nouvelle pour Solana qui voit ses NFT introduits sur la plateforme Behance. Le réseau social, filiale d’Adobe, a annoncé récemment l’intégration des NFT Solana à son site. La société avait déjà fait un premier pas vers les NFT au mois d’octobre en intégrant les créations basées sur Ethereum.

Cette fois elle va plus loin en permettant à ses utilisateurs d’afficher sur leur profil des œuvres issues de la blockchain Solana.  Le vice-président d’Adobe, aussi gérant de Behance William Allen s’est réjoui de cette nouvelle avancée : « Une transaction sur Solana utilise moins d’énergie que deux recherches google et les frais sont dérisoires, une fraction de centimes ».

Effectivement, les utilisateurs d’Ethereum risquent d’avoir un choc s’ils font la connaissance de Solana. Les transactions y sont plus rapides et beaucoup moins coûteuses.

Concrètement, les utilisateurs de Behance n’auront qu’à connecter un Wallet Phantom, dédié à Solana, à leur compte pour pouvoir afficher leurs NFT issus de cette blockchain. C’est Quick Node qui a rendu possible cette initiative, une entreprise gérant une grande partie des nœuds du réseau Solana.

Encore un avenir pour le SOL ?

Malgré ses déboires, Solana continue de développer ses projets NFT, DeFi ou encore play to earn. Portée aux nues en 2021, la blockchain doit aujourd’hui faire face à une concurrence de plus en plus rude.

En effet, Solana est une blockchain monolithique d’« ancienne génération », là où aujourd’hui beaucoup de projets essaient de modulariser leur approche ou de connecter différentes blockchains. Pour n’en citer que deux, Polkadot et Cosmos jouent la carte de l’interopérabilité en tentant de connecter plusieurs blockchains. De son côté Ethereum aura bientôt à sa disposition un large panel de rollups qui permettront de gérer la couche applicative tandis que la couche mère d’Ethereum assurera le stockage des données et la sécurité du réseau. On peut aussi parler d’Avalanche qui lance ses subnets, qui sont des sous réseaux de validateurs.

De son côté Solana paie la rançon de la gloire. Ayant beaucoup axé son marketing sur son débit de transactions et ses faibles frais elle se retrouve coincée. Difficile maintenant de justifier la connexion à un rollup pour une couche applicative. De même, augmenter ses coûts pour palier aux attaques DDoS est un dilemme sur lequel Solana doit se pencher.

Aujourd’hui SOL paraît bien esseulée dans la sphère crypto. Ayant tout misé sur la scalabilité incroyable de son réseau, elle est à présent victime de son succès. En effet, ses frais ridicules permettent aux hackers d’engorger facilement le réseau. Ayant connu un succès fou en 2021,nul doute que Anatoly Yakovenko et son équipe vont devoir se réinventer en 2022.

NFT France - Artistes et Collectionneurs 🇫🇷 NFT Non Fungible Token 🎨 Metaverse 🥽 Gaming Play to Earn 🎮 Web3 🚀 La Nouvelle Révolution Blockchain! Groupe officiel du Site d'information et d'actualité NFT France https://www.nftfrance.co/

Laissez un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *